Comment faire prospérer son commerce alimentaire ?

Comment faire prospérer son commerce alimentaire ?

Que vous soyez boulanger, charcutier, boucher ou poissonnier, vous avez un désir commun : faire perdurer et prospérer votre commerce alimentaire.

Mais, comment faire ? La réponse est composée de deux points clés : faire plus de chiffre d’affaires et réduire vos coûts.

La maîtrise des coûts courants

Les coûts courants regroupent beaucoup de dépenses qui finissent par représenter l’essentiel de vos sorties d’argent. Cela peut être le paiement du loyer, les salaires des employés, la rémunération des partenaires (ex : la société de nettoyage de la vitrine).

Il est important de connaître exactement le montant et l’impact de ces dépenses sur votre business et de réfléchir à des moyens de les optimiser.

Les équipements

Les équipements dans un commerce alimentaire représentent souvent une grande base des investissements de départ. Mais, n’oubliez pas qu’ils ont aussi des répercussions sur le long terme, que ce soit pour l’entretien, la maintenance ou la consommation énergétique.

De plus, de bons équipements pour des matériels comme la chambre froide ou l’armoire réfrigérée ont un impact sur vos matières premières et donc, ce que vous vendez.

S’il y a un domaine où vous devez chercher l’excellence, c’est bien dans la qualité de ces équipements. Vous pouvez trouver ces matériels professionnels sur IceShop.

La fidélisation de la clientèle

La loi de Pareto ou 80/20 fonctionne partout. Si vous faites vos comptes, vous vous rendrez vite compte qu’une petite partie de votre clientèle rapporte l’essentiel de vos revenus. Vous devez à tout prix satisfaire ces clients.

Montrez-leur que vous les connaissez et les appréciez. N’hésitez pas à offrir un échantillon d’une nouvelle recette quand ils viennent, à leur envoyer une brochure publicitaire à l’approche des fêtes. Il n’y a pas que les pizzerias qui ont intérêt à faire ces brochures…

Et bien souvent, un sourire, un “Bonjour + M. X ou Mme X” et quelques mots échangés sont votre meilleure arme pour fidéliser !

Les événements spéciaux

Dans tous les métiers de bouche, vous avez des périodes charnières. Pour tous les commerces, Noël et le Nouvel An en sont une. Pour la boucherie, la fête de Pâques ou l’Aïd en est une autre.

En quelques jours, vous faites des rentrées d’argent aussi importantes que durant plusieurs semaines en période creuse.

Vous devez donc prévoir et travailler une offre alléchante. Durant ces fêtes, les foyers aiment savoir à l’avance ce qu’ils vont manger. Vous devez donc communiquer en amont sur ce que vous proposerez. Mettez en place des réservations voire des livraisons.

Ne décevez jamais !

Nous retenons toujours plus facilement une expérience négative que vingt expériences positives. Servez une viande avariée à un client et vous pouvez être sûr qu’il ne reviendra jamais.

Vous devez donc donner le maximum et quand un client vous rapporte une insatisfaction, trouvez une solution.

Donnez également des consignes à tous les employés pour établir une uniformisation dans la qualité. Cela peut être dans la taille des éclairs au chocolat, le style de la vitrine ou tout simplement les phrases dites au client quand il vient acheter.

Journal Internet